Et au milieu coule une rivière de ketchup

A l’origine, il y a une série d’images réalisées au moment où je prépare à manger. Parfois, une petite mise en scène, parfois non.

Je capte quelque chose qui attire mon attention dans la nourriture et évoque un paysage, un décor, une ambiance. Lorsque je crée une mise en scène, il s’agit souvent d’utiliser un aliment pour aborder un sujet humain.

Affublés de parures exotiques, nos aliments mutent en paysages incarnés, fresques et natures mortes.
Travail d’humeur, l’ensemble des images rassemblées ici nous entraîne vers le moteur de notre existence, vers l’alimentation quotidienne, offrant un regard dégagé d’une pratique régulière, sur laquelle notre environnement imprime son influence.
Tension ou apaisement, exploration ou cocooning, nous cuisinons et mangeons l’esprit chargé d’idées fortes ou pauvres, belles ou fades.
Que voit l’œil de ce spectacle insignifiant par sa régularité, anodin mais inexorable ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s